Une parole du Pape François…

Le Pape François a confié un petit devoir à faire en rentrant à la maison aux participants de l’audience générale de 2 août 20017, à l’occasion de sa catéchèse sur l’espérance chrétienne et le baptême. Le Pape a en effet invité les participants à poser des questions à leur entourage en rentrant ceux eux pour connaître la date de leur baptême. « L’exhortation la plus belle que nous puissions nous faire mutuellement est de toujours nous souvenir de notre baptême. Je voudrais vous demander: combien parmi vous se souviennent de la date de leur baptême? Ne répondez pas parce que l’un ou l’autre ressentira de la honte! Pensez-y et si vous ne vous en souvenez pas, vous avez un devoir à faire à la maison: va trouver ta maman, ton papa, ta tante, ton oncle, ta grand-mère, ton grand-père, et demande-leur : « Quelle est la date de mon baptême? » Et ne l’oublie plus! C’est clair? Vous le ferez? L’engagement d’aujourd’hui, c’est d’apprendre la date de votre baptême ou de vous en souvenir: c’est la date de la renaissance, c’est la date de la lumière, c’est la date où -je me permets cette expression- où nous avons été contaminés par la lumière du Christ. Nous sommes nés deux fois: la première fois à la vie naturelle, la seconde, grâce à la rencontre avec le Christ, sur les fonts baptismaux. Dans le baptême, nous sommes morts à la mort, pour vivre en enfants de Dieu dans ce monde. Là, nous sommes devenus humains comme nous ne l’aurions jamais imaginé. Voilà pourquoi nous devons tous répandre le parfum du Saint-Chrême, dont nous avons été marqués le jour de notre baptême. En nous vit et agit l’Esprit de Jésus, le premier-né de beaucoup de frères, de tous ceux qui s’opposent à l’inéluctabilité des ténèbres et de la mort. »