Une Parole du Pape François pour cette semaine

Le Pape François encourage les baptisés à prier pour le don du discernement, pour ne pas se tromper de route, ne pas tomber dans l’immobilisme, ni la rigidité ou la fermeture du cœur. « L’Esprit Saint est le don du Père, le Dieu des surprises parce qu’il est un Dieu vivant, qui vit en nous, qui émeut notre cœur, qui est dans l’Église et qui marche avec nous. Et ce chemin, toujours, nous surprend. Ces surprises sont parfois difficiles à comprendre pour les chrétiens eux-mêmes, comme à l’aube de l’Église quand les apôtres découvrent que des païens eux-aussi ont pu entendre la Parole de Dieu. C’était un scandale, en réponse, Pierre raconte sa vision, qu’il considère comme un signe de Dieu et, prenant une décision courageuse, il se montre alors capable d’accueillir la surprise de Dieu. Toujours, depuis les temps des prophètes jusqu’à aujourd’hui, il existe un péché qui consiste à résister à l’Esprit Saint. On le voit chez ceux qui disent: on a toujours fait comme cela! Ou ceux qui voudraient donner un cachet calmant à Saint Pierre. Cette résistance tue la liberté, la joie, la fidélité à l’Esprit Saint. Mais, comment puis-je savoir si un choc me vient de l’Esprit Saint ou de l’esprit du monde, ou diable? Il faut demander la grâce du discernement: tel est l’instrument que le Seigneur offre aux fidèles. Il faut toujours discerner ce qu’il convient de faire et comment. Nous chrétiens, nous devons toujours discerner parmi beaucoup de nouveautés ce qui est la vérité, le vin nouveau qui vient de Dieu, et la nouveauté qui vient de l’esprit du monde ou du diable.